LES ENFANTS ABANDONNES DANS UNE PIZZERIA RENTRENT EN ALLEMAGNE

Posté par Lucas le 5 mai 2009

Leurs grands-parents maternels et les services sociaux de la ville allemande d’Olpe sont venus les chercher vendredi. Leur mère et son compagnon, désormais incarcéré en Italie, avaient été retrouvés la veille par la police italienne.

 Les autorités allemandes ont officiellement demandé l’extradition du compagnon de la mère, Sascha Schmidt, 24 ans, qui s’était enfui de prison, et a été placé en détention par la police italienne. Le jeune homme, qui devait purger en Allemagne une peine pour extorsion de fonds jusqu’en 2011 n’était pas revenu à la prison de Senne le 2 avril après une permission de sortie de deux jours.

 La mère Ina Caterina Remhof, 26 ans, reste libre mais fait l’objet d’une enquête pour abandon de mineurs, comme son compagnon, selon le porte-parole de la police locale Lorenzo Messiano. D’après l’avocat commis d’office du couple, Federico Fornoni, la jeune femme comptait rentrer chez elle vendredi avec ses parents.

Les trois enfants, un petit garçon de six ans, une petite fille de quatre ans et un garçon de huit mois, sont désormais sous la garde de leurs grands-parents maternels et des responsables des services sociaux de leur ville d’Olpe en Allemagne, qui sont venus les chercher en Italie. On ignorait encore s’ils pourraient rester chez leurs grands-parents ou seraient placés dans un foyer en Allemagne.

 En Allemagne, le porte-parole du parquet fédéral Johannes Daheim a précisé qu’un mandat d’arrêt avait été délivré contre Sascha Schmidt et une demande d’extradition transmise vendredi à l’Italie pour qu’il puisse continuer à purger sa peine. Les autorités allemandes ont également ouvert une enquête sur Ina Caterina Remhof, mais n’ont pas encore délivré de mandat à son encontre.

 Le couple et les trois enfants, nés d’une relation précédente de la femme, dînaient dans une pizzeria d’Aoste dimanche soir, lorsque les deux adultes sont sortis fumer une cigarette. Ils ne sont jamais revenus, abandonnant les trois enfants ainsi que leur voiture et le journal de la femme, qui détaille les difficultés financières du couple.

Après une traque policière engagée dans plusieurs pays, le couple a été repéré jeudi par une patrouille à la périphérie d’Aoste et amenés au commissariat de la ville pour y être interrogés. Selon la police, le couple a indiqué aux enquêteurs qu’il était à court d’argent et «avait même vendu un téléphone portable ces derniers jours pour pouvoir acheter quelque chose à manger».

Ina Caterina Remhof a déclaré aux policiers qu’elle et son compagnon avaient décidé d’abandonner les enfants parce qu’»ils n’avaient rien à manger». Elle pensait que les enfants seraient mis en sécurité et «renvoyés en Allemagne, où je les aurais retrouvé quand j’aurais eu de l’argent», a-t-elle expliqué. Elle a précisé avoir l’intention de mendier pour se procurer l’argent, et raconté qu’après avoir abandonné les enfants, le couple s’est nourri d’aliments trouvés dans les poubelles.

Laisser un commentaire

 

.:| нρoт&#... |
mathilde009 |
lifestyle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ewondo
| 1 blog environnement
| Demain le Burundi