GRIPPE A: PREMIER CAS DE TRANSMISSION EN ITALIE

Posté par Lucas le 9 mai 2009

  Une jeune femme suspectée d'avoir contracté le virus est examinée à l'hôpital naval de Mexico. Crédits photo : AP                                                                                                                                                                                                                                                                                                      Une jeune femme suspectée d’avoir contracté le virus est examinée à l’hôpital naval de Mexico. Crédits photo : AP Crédits photo : AP

L’Australie, le Japon et le Panama ont annoncé avoir diagnostiqué leurs premiers cas, tandis que le Brésil et l’Italie ont annoncé leur première contamination intérieure.

GRIPPE A: PREMIER CAS DE TRANSMISSION EN ITALIE  dans Buzz du jour coeur- L’épidémie continue de s’étendre. Dans la nuit de vendredi à samedi, trois nouveaux pays -l’Australie, le Japon et le Panama- ont annoncé avoir découvert leurs premiers cas de contamination de la grippe porcine. Au même moment, le Brésil et l’Italie ont déclaré avoir diagnostiqué leur premier cas de contamination intérieure, c’est à dire de patients qui ont contracté le virus à l’intérieur du pays, et non pas à la suite d’un voyage en provenance du Mexique ou des Etats-Unis. En Italie, le patient est un homme de 70 ans, grand-père d’un enfant de 11 ans lui-même de retour du Mexique et qui est actuellement hospitalisé à Rome. Le grand-père est également actuellement hospitalisé. Le ministère de la Santé a tenu à souligner qu’il s’agissait d’un «cas de contamination familiale et que des cas semblables s’étaient déjà produits dans d’autres pays».

1/3 de la population mondiale pourrait être contaminée

Le numéro deux de l’OMS, le Dr Keiji Fukuda, a jugé cette semaine que «selon une estimation raisonnable, un tiers de la population (mondiale) serait contaminée» en cas de pandémie de grippe porcine.

Dans ces conditions, même si la maladie était peu virulente, le nombre de personnes qui présenteraient des complications et décéderaient serait très important, a expliqué le Dr Fukuda.

2.500 malades et 46 morts en tout

Au Mexique, le dernier bilan s’établit à 45 morts et 1.319 malades, et la tendance au ralentissement de la propagation se confirme, selon le ministre de la Santé. Le dernier cas mortel remonte au 4 mai et le «pic» de l’épidémie a été constaté le 26 avril.

Les lycées, universités, cinémas, bars et commerce ont réouvert leurs portes. La rentrée dans les écoles primaires est prévue pour lundi.

1.639 cas confirmés aux Etats-Unis

Les Etats-Unis recensent désormais 1.639 cas confirmés, soit 743 cas de plus que jeudi. Le virus continue à se propager dans le pays où 41 Etats sur 50 sont touchés. Un second décès a par ailleurs été enregistré mardi : il s’agit d’une femme du Texas qui avait des problèmes de santé chroniques. La première victime était un petit Mexicain de 2 ans, dans le même Etat frontalier du Mexique.

Le président Barack Obama appelle à rester vigilant en avertissant que, si le virus semble ne pas être aussi virulent que redouté, les Etats-Unis ne sont «pas encore tirés d’affaire».

12 cas confirmés en France

Deux nouveaux cas de grippe A ont été enregistrés vendredi en France,portant à 12 le nombre total de cas confirmés de personnes contaminées, selon l’Institut de veille sanitaire (InVS). Il précise que ces deux cas concernent des personnes ayant séjourné à New York.

Jeudi, déjà, trois nouveaux cas avaient été déclarés : un homme de 37 ans de la région parisienne déjà sorti de l’hôpital et une femme de 33 ans et un homme de 39 ans,toujours hospitalisés à Perpignan. Ces trois personnes, qui revenaient toutes du Mexique, se portent bien.

La ville de Paris a par ailleurs annoncée qu’elle était préparée à l’éventualité d’une pandémie grippale et qu’elle disposait de «5 millions de masques valides» en cas de passage au niveau 6 d’alerte.

Un premier décès au Canada

Le Canada a connu son premier décès lié à la grippe vendredi. 224 personnes sont contaminées au total (dont le cas mortel).

Au Japon, trois premiers cas confirmés ont été détectés : il s’agit d’un homme et de deux adolescents qui revenaient des Etats-Unis, a annoncé samedi matin l’agence Kyodo.

Le Panama, jusqu’ici épargné, a annoncé ses deux premiers cas de contamination samedi dans la matinée.

L’Australie a elle aussi recensé son premier cas samedi : il s’agit d’une femme contaminée à l’étranger qui a guérie avant de rentrer vendredi sur le territoire.

Premier séquençage du virus

Le Canada a réalisé le premier séquençage génétique du virus de la grippe porcine A(H1N1), qui pourrait aider à la mise au point d’un vaccin. «C’est la première fois que cela a été réalisé sur un virus H1N1 de la grippe venant du Mexique et du Canada», a déclaré la ministre canadienne de la Santé, Leona Aglukkaq.

Le laboratoire national de microbiologie de l’Agence de santé publique du Canada à Winnipeg vient de terminer l’étude de la séquence génétique des trois isolats du virus de l’influenza A(H1N1) venant des provinces canadiennes d’Ontario et de Nouvelle-Ecosse ainsi que du Mexique.

source: figaro.fr

Publié dans Buzz du jour | Pas de Commentaire »

BONJOUR A TOUS ET A TOUTES

Posté par Lucas le 5 mai 2009

Un petit article pour vous demander conseil . Toutes suggestions pouvant rendre ce site plus attractif sera la bienvenue . Je vous rapelle que votre e-mail n’est pas requis pour poster un commentaire; vous pouvez donc le faire en toute liberté.    

Merci de votre aide.

A bientot ;)

Publié dans Administration | 2 Commentaires »

UN NOUVEAU NE ENLEVE A LA MATERNITE D’ORTHEZ: IL A ETE RETROUVE

Posté par Lucas le 5 mai 2009

Diango a été retrouvé le lendemain de sa disparition. (AFP)
Diango a été retrouvé le lendemain de sa disparition. (AFP)

C’est le frère de la femme soupçonnée d’avoir enlevé le nourrisson à la maternité d’Orthez qui a fait part de ses soupçons aux gendarmes. L’enfant est sain et sauf.

UN NOUVEAU NE ENLEVE A LA MATERNITE D'ORTHEZ: IL A ETE RETROUVE  dans Buzz du jour coeur- Diango est «sain et sauf». «Je suis très heureuse que le bébé ait été retrouvé. La gendarmerie a fait un bon travail et je la félicite très chaleureusement» a annoncé la ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, à la sortie du conseil des ministres mercredi. Le nouveau-né, âgé de trois jours, a été retrouvé vers 10 heures du matin «au domicile de la ravisseuse présumée à Billère, près de Pau» a indiqué la gendarmerie, en précisant que des examens médicaux seraient réalisés sur l’enfant. Il a été enlevé mardi vers 16h30 alors que sa mère prenait une douche dans sa chambre de la maternité d’Orthez, dans les Pyrénées-Atlantiques. Le plan Alerte enlèvement a été déclenché peu après 20 heures. Mercredi, Rachida Dati a salué un plan qui «vient de prouver une fois encore toute son efficacité».Des témoins auraient vu «une femme de grande taille et corpulente, de type européen âgée de quarante à cinquante ans, et vêtue d’un manteau noir» emmener le bébé, selon le procureur de la République de Pau, Erick Maurel. Avant de retrouver l’enfant, ce dernier avait indiqué que cette piste était «l’axe principal d’effort» des enquêteurs. Les gendarmes ont dit avoir reçu 80 appels téléphoniques environ, qu’ils ont confrontés avec d’autres témoignages.

C’est le frère de cette femme, chauffeur-routier dans le Jura, qui a appelé les gendarmes après avoir reçu un appel de sa soeur lui annonçant qu’elle avait accouché, ce qui lui a paru éminemment suspect. La femme en question correspondait au signalement donné par les témoins. Âgée de 48 ans, et déjà mère de six enfants, elle a été interpellée et placée en garde à vue. Une information judiciaire sera ouverte pour «enlèvement, détention et séquestration» d’enfant. Un crime passible de 20 ans de réclusion criminelle.

Importants moyens

Dans la matinée, le père du bébé avait lancé un appel à la femme soupçonnée du rapt pour que son enfant soit bien nourri, lui promettant qu’elle serait «accueillie et pas jugée» si elle le ramenait. Un appel relayé par le procureur de la République, qui avait indiqué sur RTL que la justice «saurait se montrer compréhensive avec un moment d’égarement si les ravisseurs ramenaient le bébé dans un lieu sûr».

La mère du bébé, âgée de 31 ans, «fortement choquée et traumatisée», est toujours à la maternité, où elle bénéficie depuis le rapt de l’appui d’une association d’aide aux victimes et de psychologues.

Une importante mobilisation a permis cet heureux dénouement. Plus de 150 gendarmes ont été déployés sur le terrain, une quarantaine d’enquêteurs se sont occupés de l’audition des témoins et un plan Epervier a été mis en place sur le département des Pyrénées-Atlantiques, puis étendu aux départements voisins ainsi qu’aux postes frontières.

Reste à savoir quel traitement le bébé a subi pendant sa disparition. «Comme tous les nourrissons, il avait certainement besoin de soins simples comme les soins du cordon, d’hygiène, ou de prise en charge d’éventuelles pathologies infectieuses» indique au figaro.fr le docteur Quentin Philippe, du Cabinet de Pédiatrie Robert Debré, à Versailles. «Ces soins relèvent de la puériculture simple, et non pas de la pédiatrie compliquée» ajoute-t-il en affirmant qu’«un nouveau-né de deux-trois jours a toutefois un risque hypoglycémique s’il n’est pas alimenté six à huit fois par jour». Et de conclure : «Tout dépend de la personne qui l’a enlevé et si elle sait s’occuper d’un nourrisson». Selon les premières constatations des gendarmes, l’enfant a été bien traité et nourri avec du lait maternisé.

PS: Un nourrisson a été enlevé mardi à la mi-journée dans une maternité de Sarcelles (Val-d’Oise) avant d’être retrouvé vers 16 h 30 dans une clinique de Stains (Seine-Saint-Denis) où l’avait emmené la femme qui l’a enlevé. Le femme qui est soupçonnée d’avoir enlevé le bébé de deux jours, âgée de 20 ans, a été placée en garde à vue pour enlèvement, a annoncé la procureure de Pontoise, Marie-Thérèse de Givry, lors d’un point presse mardi. La procédure « Alerte-enlèvement » n’avait pas été déclenchée.

Le petit garçon a été enlevé à 12 h 10 dans sa chambre de la maternité de l’hôpital nord-parisien de Sarcelles alors que la maman s’était absentée quelques instants. Des témoins ont vu une femme entrer dans la chambre, se saisir du garçonnet et sortir de la maternité. « J’ai saisi la police judiciaire de Versailles qui a rapidement orienté son enquête vers les femmes qui avaient récemment consulté dans la maternité pour des problèmes de grossesse », a expliqué la procureure. Les enquêteurs se sont ainsi intéressés à une femme qui a vu un gynécologue samedi parce qu’elle pensait être enceinte, ce qu’il avait infirmé. Cette dernière avait la particularité d’avoir un strabisme comme la femme qui a été vue en train d’enlever le garçonnet mardi.

« Cette femme s’est rendue dans la clinique de Stains cet après-midi en affirmant qu’elle venait d’accoucher. Un examen gynécologique a montré qu’elle n’avait pas accouché. Par ailleurs la présence d’une piqûre au pied du bébé indiquait qu’il avait fait l’objet d’une prise de sang », a précisé Madame de Givry. Arrivée à la clinique de Stains, la maman a pu identifier son bébé.

Publié dans Buzz du jour | 2 Commentaires »

LES ENFANTS ABANDONNES DANS UNE PIZZERIA RENTRENT EN ALLEMAGNE

Posté par Lucas le 5 mai 2009

Leurs grands-parents maternels et les services sociaux de la ville allemande d’Olpe sont venus les chercher vendredi. Leur mère et son compagnon, désormais incarcéré en Italie, avaient été retrouvés la veille par la police italienne.

 Les autorités allemandes ont officiellement demandé l’extradition du compagnon de la mère, Sascha Schmidt, 24 ans, qui s’était enfui de prison, et a été placé en détention par la police italienne. Le jeune homme, qui devait purger en Allemagne une peine pour extorsion de fonds jusqu’en 2011 n’était pas revenu à la prison de Senne le 2 avril après une permission de sortie de deux jours.

 La mère Ina Caterina Remhof, 26 ans, reste libre mais fait l’objet d’une enquête pour abandon de mineurs, comme son compagnon, selon le porte-parole de la police locale Lorenzo Messiano. D’après l’avocat commis d’office du couple, Federico Fornoni, la jeune femme comptait rentrer chez elle vendredi avec ses parents.

Les trois enfants, un petit garçon de six ans, une petite fille de quatre ans et un garçon de huit mois, sont désormais sous la garde de leurs grands-parents maternels et des responsables des services sociaux de leur ville d’Olpe en Allemagne, qui sont venus les chercher en Italie. On ignorait encore s’ils pourraient rester chez leurs grands-parents ou seraient placés dans un foyer en Allemagne.

 En Allemagne, le porte-parole du parquet fédéral Johannes Daheim a précisé qu’un mandat d’arrêt avait été délivré contre Sascha Schmidt et une demande d’extradition transmise vendredi à l’Italie pour qu’il puisse continuer à purger sa peine. Les autorités allemandes ont également ouvert une enquête sur Ina Caterina Remhof, mais n’ont pas encore délivré de mandat à son encontre.

 Le couple et les trois enfants, nés d’une relation précédente de la femme, dînaient dans une pizzeria d’Aoste dimanche soir, lorsque les deux adultes sont sortis fumer une cigarette. Ils ne sont jamais revenus, abandonnant les trois enfants ainsi que leur voiture et le journal de la femme, qui détaille les difficultés financières du couple.

Après une traque policière engagée dans plusieurs pays, le couple a été repéré jeudi par une patrouille à la périphérie d’Aoste et amenés au commissariat de la ville pour y être interrogés. Selon la police, le couple a indiqué aux enquêteurs qu’il était à court d’argent et «avait même vendu un téléphone portable ces derniers jours pour pouvoir acheter quelque chose à manger».

Ina Caterina Remhof a déclaré aux policiers qu’elle et son compagnon avaient décidé d’abandonner les enfants parce qu’»ils n’avaient rien à manger». Elle pensait que les enfants seraient mis en sécurité et «renvoyés en Allemagne, où je les aurais retrouvé quand j’aurais eu de l’argent», a-t-elle expliqué. Elle a précisé avoir l’intention de mendier pour se procurer l’argent, et raconté qu’après avoir abandonné les enfants, le couple s’est nourri d’aliments trouvés dans les poubelles.

Publié dans Actualités monde | Pas de Commentaire »

ENFANTS ABANDONNES DANS UNE PIZZERIA: LES PARENTS ONT ETES RETROUVES

Posté par Lucas le 5 mai 2009

Le couple d’Allemands qui était recherché en Italie après avoir abandonné trois enfants en bas âge dimanche soir dans un restaurant d’Aoste a été retrouvé jeudi dans un bois près de cette ville du nord de l’Italie. Les enfants sont âgés de huit mois, deux ans et quatre ans.ENFANTS ABANDONNES DANS UNE PIZZERIA: LES PARENTS ONT ETES RETROUVES  dans Actualités monde 1

Sascha Schmidt, 24 ans et sa compagne Caterina Remhof, 26 ans. – Photo: AFP

«Nous les avons retrouvés cet après-midi dans un bois à Brissogne, près d’Aoste. Ils sont en bonne santé», a déclaré un porte-parole de la préfecture, sans fournir d’autres détails.

Dimanche soir, la mère, âgée de 26 ans, et son compagnon, 24 ans, ont abandonné les enfants, dont l’un âgé de quelques mois seulement, dans un restaurant de la périphérie d’Aoste, après avoir commandé une pizza.

Sortis sous prétexte d’aller fumer une cigarette, ils ne sont jamais revenus dans l’établissement et n’ont pas récupéré leur voiture garée devant. L’Allemand n’est pas le père des enfants, qui sont nés d’une relation antérieure de la mère. Les trois enfants ont été confiés aux services sociaux de la ville.

Dans la matinée, les autorités italiennes avaient annoncé que les trois bambins allaient être renvoyés dans leur pays pour y être confiés, selon toute vraisemblance, à la garde de leur grand-mère.

Ce sont les serveurs du restaurant italien d’Aoste qui avaient remarqué la présence des enfants, abandonnés à leur table. Le couple avait abandonné une veste et un sac qui ont permis de les identifier.

Selon le parquet de la ville allemande de Siegen, d’où le couple est originaire, l’homme, emprisonné pour cambriolage et extorsion de fonds, s’était évadé début avril.

Publié dans Actualités monde | Pas de Commentaire »

3 ENFANTS ABANDONNES DANS UNE PIZZERIA EN ITALIE

Posté par Lucas le 22 avril 2009

Les dirigeants de la petite pizzeria d’Aoste en Italie sont sous le choc.

 Une jeune Allemande et son compagnon ont abandonné trois enfants de huit mois, deux ans et huit ans, dans l’établissement dimanche soir avant de disparaître.

Après avoir dîné, le couple a prétexté l’envie de fumer une cigarette à l’extérieur pour prendre la fuite.Ils auraient laisser leur voiture, contenant tout leurs papiers d’identité, devant la pizzeria.

 D’après les enquêteurs, le couple avait des difficultés financières. La mère aurait même évoqué dans un journal intime, retrouvé dans son sac à main, vouloir mettre fin à ses jours. La police poursuit ses recherches pour retrouver les parents.

En attendant, les enfants ont été placés dans un foyer des services sociaux.

Alors abandon ou disparition inquietante des parents ? mystere….Nous vous tiendrons au courant des qu’une nouvelle news tomberat. 

Publié dans Actualités monde | Pas de Commentaire »

MAIS LACHEZ DONC CE PAUVRE ORELSAN

Posté par Lucas le 22 avril 2009

Un concours de rap pour répondre au rappeur Orelsan ?

C’est l’idée lancée par Les Chiennes de garde « pour répondre par l’humour à ceux qui incitent à la haine contre les femmes ». Les internautes peuvent déjà consulter les premières chansons mises en ligne sur le site des féministes. Le texte vainqueur sera diffusé sur la chaîne de Radio Libertaire.

Malgré la polémique qui fait rage autour de la chanson « Sale pute », pointée du doigt par les associations et les blogueuses pour son incitation à la violence envers les femmes, le Printemps de Bourges a refusé de déprogrammer le rappeur qui devrait se produire sur scène samedi prochain.

Voila, moi ce que j’en dis c’est que Orelsan est juste un rappeur parmis tant d’autres, il n’est ni le premier, ni le dernier;

Quand Diam’s disait qu’elle « rechercher un mec mortel » ça ne deranger personne qu’elle « fasse son marche », tout le monde a compris son humour. Un chanteur quel qu’il soit, quand il chante, il interprete un role . Orelsan, dans ce titre, jouait simplement le role du pauvre type mysogine. Mais pensez vous sincerement, qu’il deteste toute les femmes ? Moi je ne pense pas

Publié dans Actualités culture | Pas de Commentaire »

JADE GOODY: SUITE ET FIN ….

Posté par Lucas le 23 mars 2009

Non mon blog n’est pas en passe de devenir la nouvelle rubrique necrologique du Web mais puisque je vous avez deja parler de Jade Goody de son vivant, la nouvelle de sa mort se devait de figurer sur mon blog.    

 JADE GOODY: SUITE ET FIN .... dans Buzz du jour Jade-goody-Jade-Goody1 dans Buzz du jourjade2jade_goodyjade3_1364357cJade-Goody_280_503975adf0ff7fc-e3e6-4319-ab19-23ee625b7074

Jade Goody, une vedette britannique de la télé-réalité qui menait un combat extrêmement médiatisé contre un cancer, est décédée dimanche matin à l’âge de 27 ans, a annoncé son agent. La Britannique était devenue un phénomène médiatique en choisissant de rendre publique au maximum sa lutte contre la maladie et ses dernières heures. Elle s’est éteinte dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé Max Clifford, son agent. La jeune femme, qui souffrait d’un cancer de l’utérus, est morte dans sa maison de Upshire dans l’Essex (sud-est de l’Angleterre)

Jade Goody était devenue célèbre dans son pays en 2002 pour sa prestation tapageuse dans la version britannique de Loft Story. Mais elle avait défrayé la chronique internationale cinq ans plus tard en participant à un nouveau « Big Brother » réservé aux célébrités, où elle avait tenu des propos racistes envers l’actrice indienne Shilpa Shetty. Elle avait dû présenter ses excuses face au tollé.

En 2008, les médecins lui avaient annoncé qu’elle souffrait d’un cancer de l’utérus. La jeune femme avait alors pris la décision controversée de médiatiser son combat contre la maladie, quelle qu’en soit l’issue, pour assurer l’avenir financier de ses deux fils, Bobby, 5 ans, et Freddy, 4 ans. Dimanche, la mort de la jeune fille fait la une de tous les sites d’information britanniques. Le premier ministre en personne a salué sa mémoire. « C’était une femme courageuse dans la vie et dans la mort et le pays tout entier a admiré sa détermination à assurer un bon avenir à ses enfants. Elle restera dans les mémoires de tous ceux qui l’ont connue, et sa famille peut être très fière de ses efforts pour sensibiliser (le public) sur le cancer de l’utérus, qui seront utiles à des milliers de femmes en Grande-Bretagne », a relevé M. Brown.

Publié dans Buzz du jour | Pas de Commentaire »

AU REVOIR ALAIN

Posté par Lucas le 16 mars 2009

Je suis navrée de devoir vous apprendre le deces de deux personnes le jour même mais je tenais vraiment a faire mon precedent article sur Claudie Pierlot et je ne pouvais pas ne pas parler du deces d’un de nos plus grand chanteur francais donc en esperant que les news de la semaine seront un peu plus joyeuses…

C’était l’un des chanteurs les plus importants de la scène musicale française. Atteint d’un cancer du poumon, Alain Bashung est mort samedi à Paris. Il avait 61 ans. En trente ans de carrière, il avait accédé au sommet du rock français, par une démarche singulière et ambitieuse, et quelques « tubes » connus du plus grand public.
 
Perfecto, jean moulant et bottes de cow-boy à l’époque de « Gaby, oh ! Gaby », Bashung était un enfant du rock. Il avait grandi en écoutant Gene Vincent et son « Be bop A Lula », et la musique country américaine. Son style à lui était imprégné de l’héritage de la chanson française. L’ex-groupe de rock Noir Désir, la chanteuse Brigitte Fontaine, et même Serge Gainsbourg: tous le désignaient comme l’un des piliers de la musique française.
 
Un enfant de choeur
 
Né le 1er décembre 1947 d’un père inconnu et d’une mère ouvrière, Bashung est envoyé à l’âge d’un an vivre chez sa grand-mère, à Wingersheim, en Alsace. Il y reçoit une éducation catholique – il fut enfant de choeur – et les débuts d’une culture musicale : Strauss, Wagner, et surtout Kurt Weill.
 
Il devient connu du grand public au début des années 1980, et l’album « Pizza », avec les tubes « Gaby oh ! Gaby » et « Vertige de l’amour », aux paroles signées par Boris Bergman. Mais il prend très vite le contre-pied, avec « Play Blessures », un disque moins facile d’accès, réalisé avec Serge Gainsbourg. En 1989 il cherche encore et toujours à se renouveler, et commence à travailler avec un autre parolier, Jean Fauque. Pendant dix ans, il obtiendra de nouveaux tubes – comme « Osez Joséphine » (1991) ou « Ma petite entreprise » (1994).
 
L’artiste le plus primé des Victoires de la musique
 
Au seuil du XXIe siècle, Bashung s’était assagi. Il s’était marié avec Chloé Mons, une jeune artiste du Nord de la France, avait eu une fille. Et il avait accouché lui-même d’une perle : L’Imprudence », son onzième album, considéré par la critique comme le plus audacieux. Enfin « Bleu Pétrole » en 2008, qui marquait un retour aux guitares folk.
 
L’un des talents d’
Alain Bashung était de savoir s’entourer: Rodolphe Burger, les guitaristes Marc Ribot ou Arto Lindsay. Et ceux de la jeune génération : les chanteurs Miossec, Armand Mélies, Joseph d’Anvers. Bashung avait une deuxième grande passion: le cinéma. Il avait joué pour les réalisateurs Fernando Arrabal, Patrice Leconte, ou plus récemment Samuel Benchetrit. Lors des dernières Victoires de la musique, le 28 février dernier, il était apparu très affaibli par la maladie. Au cours de la cérémonie, il avait remporté trois nouveaux trophées, s’ajoutant à huit autres obtenus précédemment, ce qui faisait de lui l’artiste le plus primé de l’histoire des Victoires.

AU REVOIR ALAIN  dans Buzz du jourbelga-picture-2028603 dans Buzz du jourphoto_1237099158870-1-0alainbashung(2)mort_d_alain_bashung_les_reactions_articlela_chanson_francaise_rend_hommage_a_bashung_gnews

Publié dans Buzz du jour | 1 Commentaire »

LE DECES DE MADAME CLAUDIE PIERLOT

Posté par Lucas le 16 mars 2009

LE DECES DE MADAME CLAUDIE PIERLOT dans Actualités mode 12485_s 

Claudie Pierlot nous a quittés. La créatrice, qui venait de vendre les parts de sa société éponyme en sa possession (40 %) aux actionnaires de Maje et de Sandro, est décédée à la suite d’une longue maladie mercredi 25 février. En réalité, ces derniers se sont portés acquéreurs de la totalité de la société en rachetant les 55 % détenus par René Derhy et les parts restantes détenues par la famille.

« L’ensemble du personnel de la société Claudie Pierlot, Evelyne Chetrite, Judith Milgrom, Frédéric Biousse, Elie Kouby et Alain Moyal rendent hommage à celle qui a su avec grâce habiller les Parisiennes et qui a construit, pendant vingt-cinq ans, une marque internationalement reconnue et très attachante », déclare-t-on en interne.

« Claudie Pierlot avait souhaité transmettre sa société rapidement en janvier dernier afin de garantir la pérennité de sa marque et de prendre soin de ses employés. Nous veillerons, chacun à notre façon, à poursuivre dignement l’héritage de Madame Claudie Pierlot. »

Publié dans Actualités mode | Pas de Commentaire »

123
 

.:| нρoт&#... |
mathilde009 |
lifestyle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ewondo
| 1 blog environnement
| Demain le Burundi